La base de la communication

La base de la communication

 

Il est devenu une évidence qu’on ne peut ne pas communiquer. Cela est tellement vrai que le fait d’avoir empêché à des nouveaux née toutes formes de communications leur a été vital. Nous avons besoin de l’autre, d’échanger avec lui ce qui donne du sens à nos vies.

Mes années d’expériences m’ont permis de me rendre compte que ce qui nous parait simple, communiquer, est plus complexe qu’il ne parait.  Chacun pense maitriser sa communication en partant de son propre point de vue. Alors que l’efficacité d’une communication se mesure surtout à l’effet qu’elle produit chez l’ autre ( le récepteur).  J’ai toujours été  surpris de voir à quel point les personnes, quand elles ont misent en situation  filmée, ne se reconnaissent pas en visionnant leurs interventions ( leur voix,  leur comportement, leur attitudes, ..). C’est l’un de moyen les plus puissant de mieux se rendre compte de comment les autres  nous perçoivent.

Pendant longtemps on pensait que la communication était plutôt dans un schéma linéaire. C’est avec les travaux de l’école de Palo Alto  qu’on  définit la communication comme un processus circulaire :  la réponse du récepteur étant central dans l’impact sur le message de l’émetteur. C’est ce qu’on nomme le feed-back.

Nous régulons donc notre message en fonction de la réaction du récepteur. Cette régulation est globalement inconsciente. La PNL se charge par exemple de mieux se rencontre compte de la richesse d’information que nous fournissent les  feedbacks. La prise en charge de manière plus consciente de tous les aspects liés à la communication permet de devenir un meilleur communiquant.  On qualifie d’ interactive ce type de communication  qui prend en compte tous les aspects liés à la communication ( verbales,  non verbale, para-verbales) de l’émetteur et du récepteur.

Le rôle de l’émetteur

Il faut toujours se rappeler que c’est émetteur du message qui est responsable du message qu’il communique. C’est à lui d’adapter son message en fonction de la compréhension du récepteur. Nous rencontrons beaucoup de personnes qui s’emportent très vite sur les autres qui ne comprennent pas leurs messages sans se remettre en question dans la manière dont ils émettent leurs messages.

Il faut toujours vous rappelez que c’est émetteur qui doit fournir les clés pour se faire comprendre !

Surtout qu’il faut se rappeler que la communication est surtout non verbal ( 60% gestuel) et para verbal (30% rythme, tonalité, ..) le verbal (les mots) ne comptant  que pour 10% ! Ce nous pousse à donc bien prendre en compte tous ces aspects pour que notre communication soit le plus efficace possible.

Le rôle de récepteur 

Le rôle du récepteur vous l’aurez compris réside dans l’attention qui fournit pour comprendre le message efficacement de l’émetteur. Savoir écouter et prendre en considération tous les aspects de la communication demande beaucoup de concentration.

Là aussi faire preuve d’écoute demande un travail sur ses préjugés et sortir de sa carte du monde pour voir aussi les réalités que l’autres peut voir dans la même situation que moi! Ecoutez est un art!

Partant de là, rappelez-vous que savoir bien écouter augmentera votre efficacité à bien communiquer.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu