L’amour de soi
amour de soi

L’amour de soi

Si nous devions choisir un aspect du développement personnel ayant un impact important, l’amour de soi est certainement celui que nous retiendrions.

Savoir prendre soin de soi, savoir prendre du temps pour soi, savoir s’aimer sont autant de gestes ayant des conséquences multiples et bénéfiques et pour soi et pour notre entourage.

Les origines de l’amour de soi

Cet amour de soi commence par la nourriture affective reçue durant notre enfance. Il est démontré que cet aspect a une influence importante par la suite dans l’estime que nous aurons de nous-même . (voir les travaux de Christophe André sur cette question).

Les parents, au premier plan, jouent un rôle déterminant à ce niveau. Savoir aimer son enfant de manière inconditionnelle, lui permettre de vivre sereinement et l’accepter tel qu’il est malgré les points que nous pensons pouvoir être améliorés.

e fait de ne pas émettre de condition à notre amour est ici fondamental. Il est important que l’enfant le sente et le vive pleinement.

Commencer par soi

Avant de pouvoir garantir le don de cet amour, il est important, voire fondamental, de pouvoir d’abord et avant tout s’aimer soi même.

Nous aurons énormément de difficultés à transmettre un message d’amour à notre entourage si  nous sommes impitoyables avec nous même .

C’est ici que le chalenge est intéressant!

Comment faire pour s’aimer soi même quand nous avons durant notre enfance vécu dans les critiques constantes , quand la société dans laquelle nous vivons nous rejette, … ?

La force de l’humain intervient ici. Quand bien même cela n’est pas évident de transcender certains aspects liés à notre histoire, il est toujours possible de pouvoir développer un travail sur soi pour se traiter avec plus de bienveillance et d’amour.

Pour cela, la prise de conscience de cet aspect est fondamental. Prendre conscience de manière juste du rapport que j’ai avec moi même.

Comment je me traite?

Est ce que je me traite comme je traite mes parents, mes meilleurs amis, mes enfants, les personnes qui me sont chères… ?

Dans tous les cas, cette prise de conscience est un préalable indispensable à tout changement.

Pour ce faire, il nous faudra prendre le temps de l’analyse introspective et  du retour de notre entourage pour avoir une idée plus juste de la manière dont nous nous traitons.

Passer à l’action avec bienveillance

Une fois cette prise de conscience entamée il nous faudra passer progressivement à l’action : se dégager du temps pour soi,  émettre de nouvelle pensées positives sur soi,  reprendre contact de manière bienveillante avec l’enfant que nous avons été et le renforcer des ressources acquises.

 Reprendre contact avec nos parents et  pardonner leurs manquements.

Loin de moi l’idée de culpabiliser nos parents.

Je suis de l’école de ceux qui pensent que tout ce qui nous arrive est bon et nous sert.

Nos parents ont peut-être eux même été privés d’affection. Avons-nous  pris le temps de leur poser la question ?

Partir de la croyance forte que nos parents étaient munis d’intention positive dans l’éducation de leur enfants est une condition importante pour notre bonne évolution.

Que par moment, ils ont été dépassés et n’ont su apporter comme réponse que ce dont ils avaient connaissance.

Une fois ce travail introspectif entamé, il faudra apprendre à prendre soin de soi.

Diminuer ces dialogues interminables de critiques et de reproches.

Il faut aller vers plus de compassion avec sa propre personne.

Je vous invite aussi à évaluer l’effort enregistré et ne pas se vocaliser que sur le résultat.

Vous êtes donc invité apprendre à cultiver notre jardin intérieur de pensées positives et constructives.

Apprendre à s’aimer s’est apprendre à vivre pleinement le moment présent,  prendre conscience de la chance que nous avons de vivre, de respirer, de manger, de boire, de voir, de bouger, ….

C’est faire preuve de gratitude.

C’est se rappeler que nous sommes uniques et que chaque être sur cette terre est à sa naissance un être d’amour, de paix.

L’amour que nous donnons sans condition ne se perd jamais il nous reviendra décuplé!

Alors apprenons à aimer !

Laisser un commentaire

Fermer le menu