Trois questions pour définir ses objectifs!
PNL

Trois questions pour définir ses objectifs!

Voici trois questions  qu’il est utile de se poser avant toute réalisation de vos objectifs. Elles sont d’une efficacité puissante si elles sont bien posées et si on prend le temps d’y répondre (en étant le plus  honnête avec soi-même).

Ces questions nous viennent de la littérature de la programmation neurolinguistique (PNL).

Pour la PNL l’objectif est l’expression d’un état désiré qu’on souhaite atteindre.

Voici les trois questions

1. s’avoir ce que je veux ?

Dire ce que je veux implique plusieurs  sous questions ou points de vigilance

Développer une vision claire et précise de l’atteinte de mon objectif. Savoir le temps que je me donne à sa réalisation, cultiver une image forte de l’endroit où je désire me trouver, les paroles que j’entendraient, les sensations que je ressentiraient une fois les objectifs réalisés.

Formuler positivement l’atteinte de l’objectif. Pour ce faire, éviter toute forme de négation dans la formulation de vos objectifs. Par exemple, formuler un objectif comme suit est à oublier : je ne veux plus arriver en retard à mes rendez-vous. Certaines personnes qui ont l’habitude de formuler les choses négativement depuis bien longtemps devront user de vigilance sur ce point.

Savoir si l’objectif que je me fixe est réaliste. Pour ce faire, il est important de sonder les moyens et ressources dont on dispose. Faire ce bilan nous permettra de développer nos points à améliorer en terme de formation, de recherche de moyens, … quels seraient les inconvénients éventuels à la réalisation de mon objectif ? C’est la notion d’écologie en PNL. La réalisation de vos objectifs aura un impact sur votre vie et celles  de vos proches.  Il faut bien prendre le temps de répondre  à cette question.

Est-ce que cet objectif ne dépend que de moi.  Le fait d’avoir la maitrise au niveau de la  réalisation est fondamental. Toutes ces sous-questions sont nécessaires si on ne veut pas perdre de temps par la suite. prendre le temps de répondre va vous préciser d’avantage vos objectifs. Pour que cela soit efficace, il n’est inutile de rappeler que les réponses données doivent d’être sincères.

2. De quoi aurais-je besoin pour atteindre mon objectif ?

C’est ici qu’on parlera des capacités ( être capable de…).

Cela implique le bilan en termes de ressources et de moyens aussi bien  internes qu’externes.

C’est dans le domaine des ressources internes qu’il est souvent important de faire le bilan.

Ainsi,  développer ma discipline, ma communication, mon sens de l’écoute sont ici des exemples de domaines où il faudra prendre le temps d’investir si l’on veut avancer dans la réalisation de nos objectifs.

Cette étape est fondamentale car si elle est sous-estimée, cela pourra générer  un important sentiment de frustration par la suite.

Cela implique aussi un investissement important en termes d’efforts. Il faut comprendre que c’est là que viennent se nicher les habitudes. Je le rappelle dans plusieurs articles, les habitudes demandent du temps pour être supprimées ou modifées.

3. Qu’est-ce qui vous en empêche ?

Cette question demande d’avoir une idée claire des obstacles et contraintes internes et externes à la réalisation de vos objectifs. Pour ce faire, il faudra bien veiller à analyser les contraintes que votre environnement comporte (contraintes externes).

Pour ce qui me concerne, je vous invite surtout à porter votre vigilance sur les contraintes internes. Ces dernières demeurent les freins les plus importants à la réalisation de nos objectifs.

On parle ici de  toutes ces habitudes prises qui sont devenues des automatismes, toutes ces croyances qui nous limitent au niveau de notre perception des choses et par extension de nos possibilités de réalisation. il faudra accepter que le combat le plus important sera contre nous-mêmes. Il faudra apprendre à sortir de sa zone de confort et créer de nouvelles habitudes essentielles à la réalisation de nos objectifs. Pour ce faire, je vous invite à y aller progressivement pour tendre vers un effet cumulé plutôt que d’espérer changer trop rapidement.

Alors maintenant, c’est à vous d’oser le changement!

Laisser un commentaire

Fermer le menu